custom-header
Kudimbana s’impose comme véritable Nº1
Kudimbana s’impose comme véritable Nº1

Après quatorze matches, Marc Grosjean allait tirer un premier bilan par rapport au poste de numéro 1. Et pour le quinzième match de la saison, c’est Nicaise Kudimbana qui gardait la confiance du coach unioniste qui, plus tôt dans la semaine, avait refusé de rejoindre l’équipe nationale.

 

Le portier unioniste était l’homme du match à Westerlo 

Football – Division 1B 

Les doutes et les manquements de l’Union n’ont pas encore disparu, mais les hommes de Marc Grosjean ont assuré l’essentiel samedi soir sur

la pelouse de Westerlo (0-1). Pour la troisième fois de la saison, les Unionistes ont pris le meilleur sur les Campinois afin de se donner de l’air en bas de tableau.

« Malgré les difficultés rencontrées, nous avons su faire le gros dos afin de remporter trois précieux points », glissait Nicaise Kudimbana, le portier saint-gillois. « Mais il y a encore du pain sur la planche avant la réception de Tubize, dimanche prochain. Ce sera un match à six points face à un concurrent direct. Et il serait temps de vaincre le signe indien face à notre bête noire. »

Si l’Union est revenue de son déplacement campinois avec trois points dans la besace, c’est en grande partie grâce à Kudimbana qui a, à plusieurs reprises, sauvé les meubles. Notamment sur une tête de Corstjens après l’interruption de dix minutes (NDLR : l’arbitre a renvoyé les deux formations aux vestiaires lorsque Peyre recevait un gobelet sur sa tête).

« Enfin pris des points »

« Ce fut un bon boost pour moi et pour

. » l’équipe. Ce genre d’arrêt est difficile à effectuer puisqu’on sort d’une pause de dix minutes. Ce samedi, je me sentais bien et j’ai enfin pu prendre des points. Loin de moi l’idée de m’emporter car j’en ai aussi fait perdre, à Louvain notamment

S’il garde la tête bien sur les épaules et les pieds sur terre, le gardien congolais a su saisir sa chance, lui qui débarquait cet été de l’Antwerp pour être la doublure d’Adrien Saussez. Marc Grosjean avait d’ailleurs dit qu’il ferait le point sur ses gardiens à l’issue de la première période. Force est de constater qu’il a désormais pleine confiance en Kudimbana.

« Je dois toujours prester à mon meilleur niveau car Adrien Saussez travaille de manière intensive à l’entraînement. C’est un excellent gardien et il me force à rester concentré. La place de numéro 1 ? Cela me fait plaisir de jouer mais je ne me reposerai là-dessus. Je dois démontrer chaque jour que je mérite ce rôle. Que je sois numéro 1 ou numéro 2, je donnerai toujours le meilleur de moi-même. »

Il a d’ailleurs tout mis en œuvre pour

mettre ses chances de son côté, lui qui a refusé de rejoindre l’équipe nationale congolaise durant cette trêve internationale.

« J’ai préféré rester en Belgique car j’étais dans une bonne dynamique à l’Union. Couper cette dernière pour me retrouver sur le banc en équipe nationale n’était pas un bon pari. Adrien Saussez mérite autant que moi sa place dans le onze de base. En m’éclipsant dix jours, j’aurais perdu mon statut. Quand on évolue en club et qu’on n’est pas titulaire avec son pays, il est nécessaire de faire des choix. J’en ai parlé avec le sélectionneur ; il était déçu mais comprenait mon choix. »

Une stabilité défensive

Avec son expérience, « Kudi ’» apporte en tout cas un certain calme à une défense qui n’avait plus gardé le zéro depuis cinq matches. C’était déjà à Westerlo le 4 octobre dernier. « La stabilité défensive est importante pour notre gardien. Aujourd’hui, notre force, c’est notre arrière-garde. Et j’irais même plus loin en pointant le bloc équipe qui, à Westerlo, a parfaitement défendu. »

 

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER