custom-header
Kenneth Houdret, le fort en tête
Kenneth Houdret, le fort en tête

Si Kenneth Houdret n’a pas encore obtenu le temps de jeu escompté, il est en train de prendre du galon. Titularisé une semaine plus tôt face au Beerschot, parce que Morren était suspendu, il fut suffisamment performant contre les Anversois pour convaincre Marc Grosjean de le laisser dans l’équipe, malgré le retour du capitaine dans la présélection. Un choix qui paya à Roulers car, après l’ouverture du score en faveur des Flandriens, c’est lui qui égalisa rapidement du front, relançant son équipe vers un succès aussi plantureux que précieux. “C’est mon 2e but de

, déclare l’intéressé qui a de nouveau prouvé toute son utilité au Schiervelde, tant il a rayonné dans l’entrejeu. la saison, malgré un temps de jeu assez réduit. Et le premier avait déjà été inscrit de la tête, lors de notre courte victoire face au Lierse. On peut donc dire que je marque peu, mais que mes buts sont importants”

“Nous sortions d’un mois de janvier difficile. Mais je pense que notre bonne prestation contre le Beerschot a fait office de déclic. On y a revu un groupe concerné et soudé, avec un mental de guerrier. Vu nos qualités, il ne devrait rien nous arriver, même si les PO3 restent une compétition très spéciale, avec ces points divisés par deux.”

Le Bruxellois de naissance qui vit désormais dans le Hainaut et termine un Bachelier en droit à l’Institut Condorcet à Charleroi, sait de quoi il parle. “Avec OHL la saison dernière, nous avions dû attendre l’ultime

journée de ce stressant mini-championnat pour nous débarrasser définitivement d’une formation de Lommel revenue de nulle part.”

Arrivé depuis à l’Union, Kenneth Houdret a mis du temps avant de trouver ses marques. “J’ai été tracassé par quelques blessures, dont une à la cheville contractée alors que je venais de remplacer Massengo contre Westerlo le 19 août. Or Jordan a dû attendre janvier pour rejouer. Sans ma blessure, je l’aurais donc sans doute remplacé durant de nombreux matchs. Mais c’est du passé. Désormais, mes sensations sont complètement revenues et j’espère que nous allons poursuivre notre belle série.”

L’Union s’est pleinement rassurée en vue des PO3

Il y a quelques semaines, alors que son équipe peinait à prendre des points et à marquer des buts et se savait de surcroît condamnée à devoir disputer les stressants playdowns pour renouveler son bail en D1B, Marc Grosjean s’était voulu rassurant. “Quand je vois la qualité de jeu que nous développons, et si je la compare avec celle de nos futurs rivaux, je ne vois pas pourquoi nous aurions des problèmes à nous maintenir.”

Et lors de leurs deux derniers rendez-vous, ses joueurs l’ont conforté dans ses propos, tout en signant des résultats positifs. C’est d’ailleurs une équipe complètement libérée qui s’est largement imposée au Schiervelde, où même l’ouverture du score par l’équipe adverse n’a pas semblé perturber outre mesure une phalange unioniste sûre de ses atouts.

Concurrence et qualité

Le retour des blessés fait visiblement beaucoup de bien. “Ils apportent de la concurrence et de la qualité dans le groupe”, estime le coach. “Quand vous voyez que je peux laisser Morren et Tabekou sur le banc, et Luvumbu à la maison, cela veut dire que nous disposons désormais de beaucoup plus de solutions. Même Bertjens, qui revient dans le coup, oblige Kabasele à donner le meilleur de lui-même.”

Secteur offensif métamorphoséSecteur offensif métamorphosé

Devant, ce dernier apporte de la percussion, alors que Vercauteren et Fixelles sont métamorphosés. “Ils ont compris qu’ils devaient réagir, montrer plus. Ils sont encore jeunes mais ne peuvent plus trop traîner en chemin. Leur carrière se joue maintenant. Quant à Da Silva, il est dans la forme de sa vie, même si j’ai toujours été content de lui. Il cherche toujours des solutions pour le bien de l’équipe.”

Solide défense

Enfin, si le secteur offensif s’est particulièrement mis en évidence à Roulers, la défense est apparue très solide, notamment son axe central. “Avec Perdichizzi le gaucher, et Peyre le droitier, je dispose de deux éléments qui auraient leur place dans un noyau de Jupiler Pro League . Et Houdret apporte sa taille, son passing et son calme dans l’entrejeu. Il a provisoirement pris la place de Morren, ce qui ne veut pas dire que Charles ne sera plus utilisé, bien au contraire. Et si toutes ces bonnes dispositions demandent confirmation, cela nous donne tout de même beaucoup de confiance pour la suite.”

À l’Union

Brassard Le capitaine Morren étant remplaçant et le vice-capitaine, Martens, blessé, c’est Massengo qui le portait.

Menacés Massengo a reçu son 4e avertissement de la saison au Schiervelde et n’est plus qu’à un carton de la suspension. Mboko et Luvumbu sont dans le même cas que le médian congolais.

Buteurs de D1B

Division 1B

10 buts: Aguemon et Casagolda (+1) (OH Louvain); Stevance (Tubize).

9 buts: Mercier (Cercle Bruges).

8 buts: Losada et Placca (Beerschot); Yagan (Lierse).

7 buts: Vercauteren (Union SG); Naessens (Westerlo).

6 buts: Messoudi (Beerschot); Cardona et Tormin (Cercle Bruges).

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER