custom-header
Kandouss en patron de la défense   S.HE. (AVEC V.M.)
Kandouss en patron de la défense S.HE. (AVEC V.M.)

Affronter le Beerschot, qui demeure l’un des favoris au gain de la seconde tranche, n’est jamais une chose aisée. Et cela le devient encore moins lorsque l’on se retrouve en infériorité numérique dès la… cinquième minute de jeu ! Dimanche, en fin d’après-midi, l’Union SG en a fait l’amère expérience en perdant Pietro Perdichizzi pour un tackle en tant que dernier homme en tout début de rencontre. Battus (0-2), les Saint-Gillois ont cependant fait montre de courage et d’abnégation pour tenter d’accrocher au moins un point. « Quand on se fait prendre à froid de la sorte, cela se complique fort logiquement », regrettait Ismael Kandouss, le partenaire habituel de Perdichizzi dans l’axe de la défense. « Malgré notre situation, nous avons montré de belles choses et nous étions d’ailleurs, par moments, maîtres de la rencontre. En termes de constructions ou de jeu, nous étions mieux en place que le Beerschot. Malheureusement, nous prenons deux buts sur des contres. C’est regrettable car nous avons tout donné… »Pour combler l’exclusion de Pietro Perdichizzi, Thomas Christiansen a demandé à Kevin Kis et Marcel Mehlem de dépanner dans l’axe de la défense. « Cela ne m’a pas déstabilisé », disait encore Kandouss. « Je suis un professionnel et je dois être capable de m’adapter à ces situations-là. Mon duo avec Pietro fonctionne bien, c’est vrai. Et en son absence, je me devais de gérer la défense, de mettre mes partenaires à l’aise. Quoi qu’il arrive, je me dois de diriger, d’être impliqué dans le jeu. Surtout lorsque mes partenaires ne sont pas des défenseurs centraux. »Place à la CoupeUne nouvelle fois, l’Union a donc manqué l’occasion de prendre la première place de la tranche alors qu’elle en avait la possibilité. « Ce n’est pas la première fois, c’est vrai, et cela devient frustrant. Mais notre priorité, c’est d’être en tête au bout de la 14e journée de cette deuxième phase… »Avant de penser à la suite des hostilités en championnat, et un déplacement à Westerlo dimanche, les Unionistes mettront tout en œuvre, ce mercredi, pour prendre le meilleur sur ces mêmes Campinois en huitièmes de finale de la Coupe. « Cela doit nous permettre de rapidement relever la tête. Et puis, l’an dernier, la Coupe fut un parcours merveilleux et nous espérons pouvoir vivre les mêmes émotions. Nous avons quelques heures pour nous reposer, tourner le bouton et aborder cette rencontre avec sérieux et envie. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER