custom-header
« J’ai vraiment profité   de ce retour sur le pré »
« J’ai vraiment profité de ce retour sur le pré »

Sébastien Pocognoli a été titularisé pour la 1 re fois à l’Union  

 S.HE.

Il a mis de l’impact.BelgaSeptante-cinq minutes de jeu. Voilà ce qui a rendu le sourire aux lèvres de Sébastien Pocognoli, titularisé pour la première fois de la saison à l’Union. Le Liégeois, après huit mois sans jouer, a donc retrouvé le plaisir procuré par un match de football.  >

Débarqué à l’Union Saint-Gilloise pour retrouver le plaisir de jouer et de humer les pelouses belges, Sébastien Pocognoli a décroché sa première titularisation ce dimanche face à Lommel (2-2). Un retour sur le pré qui lui redonnait le sourire, lui qui a traversé de longs mois de galères. « La période que j’ai traversée était très frustrante et très longue. J’étais dès lors très excité de jouer », soufflait-il au terme du match. « J’ai vraiment profité de cette belle opportunité et cela m’a fait le plus grand bien d’à nouveau jouer. »D’autant que sa dernière titularisation -et apparition- remontait au 19 mai dernier, lors de l’ultime journée des Playoffs 1 disputée face à Genk (0-0). S’il avait alors disputé nonante minutes, qui auront donc été ses derniers adieux au Standard, « Poco » a dû se contenter de 75 minutes plus de huit mois plus tard. Une éternité. « Je me sentais vraiment bien physiquement en première période », pointait-il. « La deuxième période, elle, était plus compliquée. Mais c’est logique dans le sens où c’est tout un processus pour revenir dans le coup. J’étais déjà satisfait de pouvoir tenir durant 70 minutes de manière constante. »Pas encore à 100 %Reste, cependant, qu’il n’est pas encore en pleine possession de ses moyens. Une évidence, le Liégeois n’ayant, finalement, joué que 117 minutes en compétition depuis le 20 octobre… 2018 ! « J’étais mieux en jambes que ce que je pensais. Mais je dois continuer à travailler, c’est évident. À mois de prendre cette fin de saison pour rattraper le temps perdu au Standard. Je pense être à 75 % de mes capacités et seuls les matches me permettront de monter en puissance et en confiance. Et lorsque je pourrai tenir le tout sur nonante minutes, alors je serai, peut-être, à 100 %. »Il a pourtant déjà laissé entrevoir de bonnes choses -comme de moins bonnes –, à l’image de ce tackle en première période sur la ligne de but… adverse pour récupérer le cuir. « Cette combativité, c’est ma mentalité », souriait-il. « Et cette approche-là, je dois également être capable de l’avoir tout au long du match. »Rattraper le temps perduSi, d’un point de vue personnel, Sébastien Pocognoli a connu un dimanche positif, sous les yeux de sa famille, l’aspect collectif fut, lui, une nouvelle fois décevant. L’Union SG a, en effet, à nouveau perdu des plumes alors qu’il y avait la place pour accrocher trois précieux points. « Nous possédions encore un petit bonus à l’aube de ce match, il est désormais grillé. Nous devrons remporter tous nos matches si nous souhaitons espérer quelque chose… Car nous serons, aussi, dépendants des autres à partir de maintenant. »De par son expérience et son passé en Division 1, le latéral gauche tentera, s’il est à nouveau amené à jouer, d’apporter un plus pour permettre à l’Union de vivre une meilleure fin de saison. « Ce qui est paradoxal, c’est que nous avions du mal en première période par le passé et, dimanche, nous avons été costauds ! Nous avons simplement oublié de tuer ce match. »« Poco », lui, est en tout cas prêt à remonter sur le terrain. « Je veux profiter de cette fin de saison pour rattraper le temps perdu au Standard. J’ai un bon sentiment avant le match à Lokeren, samedi. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER