custom-header
Il ne reste plus que la Coupe
Il ne reste plus que la Coupe

Défaits par Malines, les Saint-Gillois sont à 8 points du leader dans cette 2e tranche

On savait que cette
rencontre pouvait
orienter la fin de saison de l’Union. Une
victoire aurait permis au matricule 10 de se rapprocher de la
tête et de garder toutes ses
chances dans la lutte à la seconde tranche. Au lieu de ça, les
Saint-Gillois ont commencé
2019 par une défaite. Dans cette
seconde tranche, 8 points séparent désormais les deux formations qui se retrouveront en
demi-finale de la Coupe dans
moins de deux semaines.

Les rencontres entre Saint-Gillois
et Malinois n’ont jamais été de
longs fleuves tranquilles cette saison. Cette fois-ci encore, le duel
entre les deux formations a été
musclé et les décisions arbitrales
largement contestées. Celle qui a
surtout provoqué la colère des
supporters Saint-Gillois est intervenue après la demi-heure quand
Vega se faisait fautivement faucher par Verrips sorti de sa cage. Si
la faute était évidente, et sanctionnée d’un bristol jaune par M. Verboomen, ce dernier indiquait à
tort un coup franc au lieu d’un penalty. Une décision lourde de
conséquences quand on sait que le
score était de 1-1 entre les deux
formations. Plus tôt dans la rencontre, De Camargo n’avait mis
que 4 minutes à s’illustrer alors
qu’il était esseulé dans le petit rectangle pour placer sa tête au fond.
À peine 7 minutes plus tard, Selemani lui donnait la réplique avec
une frappe à distance qui faisait
mouche. Mais à l’heure de jeu,
l’Union faisait à nouveau preuve
de naïveté, laissant encore De Camargo libre de reprendre un ballon de la tête pour crucifier Saussez. « Sur les deux buts que nous
prenons, nous laissons beaucoup
trop de facilité à Malines. Nos adversaires sont bien placés, dans les
bonnes zones, mais c’est sur deux
mauvais contrôles de notre part que
nous leur permettons de nous punir. Au lieu de profiter de bons espaces en contre, on se met en
grande difficulté », analysait Luka
Elsner, le coach saint-gillois.
DEUX DUELS EN COUPE
D’autant qu’avant le second but
malinois, Roman Ferber aurait pu
espérer concrétiser une très belle
occasion lorsqu’il se retrouvait en
position de conclure face à Verrips. Malheureusement pour l’attaquant carolo, sa frappe est partie
droit sur le portier adverse. « Nous
avons gaspillé trop d’occasions en
seconde période », regrettait Luka
Elsner. « J’ai un sentiment de frustration mais plutôt sur le résultat,
pas sur la manière. Nous avons
montré que nous pouvions rivaliser
avec Malines. »
Sans Niakaté, suspendu, et Tau,
bloqué en Afrique du Sud en raison d’un problème de Visa, la
tâche était d’autant plus délicate.
« Bien sûr que Tau a manqué. C’est
une évidence. C’est l’un de nos
meilleurs joueurs. Des délais ont été
mal gérés et nous espérons que ça
pourra se régler lundi ou mardi. »
En attendant, l’Union a encore un
match de championnat, où la
priorité sera de maintenir une
place dans le top 3, avant de se
concentrer sur son grand objectif
de la fin de saison : la Coupe de
Belgique où un double duel contre
Malines attend le matricule
10.

Tau est bloqué en Afrique du Sud

Tau. Le nom de l’attaquant
sud-africain n’était pas repris
sur la feuille de match à la
surprise générale. Un problème de Visa a contraint
l’attaquant à rester en Afrique
du Sud. Le club espère le régler d’ici lundi ou mardi.
> Suspendu. Niakate n’était
lui non plus pas présent.
Après avoir pris une double
jaune lors du déplacement à
Roulers pour clôturer 2018, il
purgeait son match de suspension.
> Calendrier. L’Union recevra
OHL dimanche prochain sur
le coup de 16h avant de défier
Malines en Coupe de Belgique
pour la rencontre aller de la
demi-finale.
> Ferber. Il a pris, contre Malines, sa 5e carte jaune. Il sera
dès lors suspendu contre OHL
la semaine prochaine. Mehlem, Moreno, Selemani et
Vega sont, eux, menacés en
cas de nouvelle carte.

7 SAUSSEZ : malgré deux buts
concédés, il s’est interposé plusieurs fois devant des Malinois.
6,5 VEGA : de la combativité sur
son flanc et des dédoublements
avec Tabekou qui ont apporté du
danger.
5,5 PEYRE : quelques erreurs
d’appréciation alors qu’il ne nous
a pas habitués à ça. Il laisse aussi
trop seul De Camargo sur le 0-1.
5 PERDICHIZZI : un bon comportement en défense où il a globalement bien tenu De Camargo si ce
n’est sur le 0-1 et le 1-2 où le
Belgo-Brésilien a tiré profit des
largesses unionistes.
6 KIS : des bonnes montées, sans
concéder trop d’espaces dans son
dos.
7 PINTO BORGES : énormément
de communication et une présence athlétique qui a fait du
bien au milieu.
7 BESUSCHKOW : il a couvert des
kilomètres pour éviter autant que
possible les reconversions offensives malinoises.
6 MEHLEM : il a contribué aux
bonnes dispositions du collectif
mais sans y ajouter la petite
étincelle qui aurait pu le démarquer dans ce match.
7 SELEMANI : une frappe limpide pour égaliser quelques minutes seulement après l’ouverture du score de Malines.
6 TABEKOU : des courses et des
combinaisons intéressantes mais
sans résultat concret.
6 FERBER : utile en déviation et
dans la construction, il s’est aussi
beaucoup donné mais rate le 2-1
seul face à Verrips.
REMPLAÇANTS
5,5 FIXELLES : quelques difficultés
à calibrer ses passes lors de sa
montée.
NC TRAORÉ

 

 

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER