custom-header
Hamzaoui peut amener d’autres solutions
Hamzaoui peut amener d’autres solutions

Transféré l’été dernier pour officier en tant que doublure de Kevin Kis, le choix numéro un de Marc Grosjean au poste d’arrière latéral gauche, Anas Hamzaoui n’a pas souvent eu, depuis, l’occasion de s’exprimer. Et quand on l’a vu monter au jeu samedi à la place de Serge Tabekou, l’Unioniste intrinsèquement le plus percutant qui venait de se blesser à la cuisse, on s’est légitimement posé des questions.

Mais le jeune élément formé essentiellement au Sporting d’Anderlecht et au FC Bruges, ce qui n’est pas rien, a très bien tiré son épingle du jeu à un poste que l’on croyait inhabituel pour lui.

“C’est vrai que l’on me voit avant tout comme arrière gauche,

, expliquait l’intéressé tout en se faisant chambrer par plusieurs coéquipiers plus chevronnés. mais j’ai déjà évolué chez les jeunes en tant que flanc gauche, voire en numéro dix”

Avec ses qualités techniques très au-dessus de la moyenne, il pourrait encore rendre bien des services, vu aussi la malchance qui ne cesse de s’abattre sur l’effectif saint-gillois, dont le secteur offensif est actuellement décapité.

“Aux remplaçants de saisir les occasions qui se présentent. Que ce soit devant ou derrière, du moment que je joue”, assurait encore celui qui faisait partie de l’effectif de Tubize la saison dernière. “Je me suis moi-même blessé au ménisque durant la préparation. Et j’ai dû patienter deux semaines avant de pouvoir me faire opérer. En tout, j’ai été absent pendant un mois et demi. Depuis quelques semaines, je me sentais bien, mais le coach ne me donnait pas de temps de jeu. Ici, j’ai effectivement profité des blessures pour me montrer, même si c’est malheureux pour les joueurs concernés.”

Anas a en tout cas marqué les esprits par son aplomb, son aisance technique.

“Je connais mes qualités. Je n’ai pas la percussion de Serge Tabekou qui est inimitable dans ce registre, mais je peux garder un ballon, dribbler, centrer et tirer.”

Pour Marc Grosjean, il est aussi perfectible défensivement, car il manque encore de rigueur dans les duels. Mais il a le potentiel d’un tout grand.

Houdret retrouve ses meilleures sensations

Face à ses anciennes couleurs, Kenneth Houdret a effectué un retour remarqué, lui qui n’avait été titularisé qu’à une seule reprise depuis son arrivée chez les Jaune et Bleu. Même si, de son propre aveu, il a achevé la rencontre contre les Louvanistes sur les rotules, on sentait chez lui une certaine satisfaction, celle du devoir accompli et des consignes très bien respectées.

“Le coach m’avait répété toute la semaine que je commencerais le match. Il me trouvait bien depuis trois semaines aux entraînements et estimait que c’était le bon moment pour me relancer. Je pense m’être bien débrouillé.”

C’est que, depuis son arrivée, l’ancien médian défensif du Sporting Charleroi et d’OHL n’a pas souvent eu l’occasion de s’exprimer. “Jordan Massengo avait la préséance en début de saison, mais lorsqu’il se blessa en début de partie contre Westerlo, le coach fit logiquement appel à moi.”

Kenneth n’eut toutefois pas beaucoup le temps de prouver son utilité durant ce match. “J’étais bien monté au jeu, mais j’ai été victime d’un tacle assassin d’un joueur campinois, alors que la partie était pourtant pliée depuis longtemps en notre faveur. J’ai craint une fracture, mais c’était tout de même une vilaine entorse à la cheville. Il m’a fallu du temps pour revenir et oser me donner à fond, sans la moindre appréhension dans les duels.”

Avec les indisponibilités actuelles de Massengo et de Da Silva, Kenneth devrait rester titulaire lors des prochaines semaines, surtout qu’il a fourni une prestation solide contre ses anciens employeurs. “Ils ont des gros moyens financiers et notre noyau n’est pas épargné par les blessures. Mais

ça ne s’est pas trop vu pendant le match. Nous sommes restés solidaires et bien en place. Tout le monde s’est donné à fond, même si, avec un peu plus de discernement et de précision dans l’avant-dernière ou la dernière passe, il y avait moyen de gagner, car derrière, notre équipe a été vraiment très solide. Chez nous, nous voulions la victoire, mais il va falloir travailler encore plus à l’avenir pour améliorer notre efficacité devant le but. Surtout que nous allons clôturer 2017 face à trois autres grosses écuries : le Cercle, le Lierse et le Beerschot. Mais comme Tubize, qui revient bien dans le parcours, l’a aussi démontré contre les Brugeois, il y a moyen de faire mal à tout le monde dans cette série.

Les buteurs de D1B

9 buts: Aguemon (OH Louvain).

8 buts: Losada (Beerschot, +1); Stevance (Tubize).

7 buts: Placca (Beerschot).

6 buts: Messoudi (Beerschot); Mercier (Cercle Bruges);

Casagolda (OH Louvain); Vercauteren (Union SG); Naessens (Westerlo, +1).

5 buts: Yagan (Lierse, +1).

4 buts: François et Hoffer (Beerschot); Da Cruz et Tormin (Cercle Bruges); Storm (OH Louvain); Cornet (Roulers).

1 commentaire

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER