custom-header
Theo Buelinckx | Vielles Gloires | Forum

Avatar

SVP pensez à vous inscrire
guest

sp_LogInOut Connexion sp_Registration S'inscrire

S'inscrire | Mot-de-passe perdu ?
Recherche avancée

— Activité du forum —




— Correspond —





— Options du forum —





La longueur du mot recherché est au minimum de 3 caractères et au maximum de 84 caractères

sp_Feed Flux RSS du sujet sp_TopicIcon
Theo Buelinckx
9 novembre 2016
19 07 24 1124
Avatar
foulephil
Member
Members
Nombre de messages du forum : 849
Membre depuis :
5 août 2015
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

‎Alain Hawotte‎ à Les News des Dogues de l’OLYMPIC de Charleroi
8 h ·
Theo « la Foudre » Buelinckx répond aux questions de NDD

NDD a interviewé un de nos anciens centre-avant ! Théo ‘la Foudre’ Buelinckx, tel qu’il avait été présenté dans un journal local en 1971, fréquente encore régulièrement la Neuville et s’est prêté avec gentillesse au jeu du plongeon dans les souvenirs.

NDD : Théo, merci tout d’abord pour le temps consacré à nous répondre et, pour débuter, quelle est ta, puisque tu nous demandes de te tutoyer, situation actuelle ?
TB : je suis né le 08-09-1950 et me suis marié le 01-06-1971 avec Marie-Thérèse. Je suis le père de deux fils Yves qui fut aussi un footballeur assez connu et Kurt et je suis aussi grand père de trois filles Jady, Lorena et Amelia. J’habite toujours à Hal où j’ai travaillé comme coiffeur indépendant jusqu’il y a deux ans !

NDD : Tu es donc à la pension, enfin un peu de repos !
TB : Ah pas tout à fait, je suis actuellement Coordinateur et Superviseur pour le AFC Tubize. Et je n’ai pas beaucoup le temps de me reposer…

NDD : Toujours dans le circuit du foot donc, peux-tu nous rappeler ta carrière ?
TB : J’ai commencé en 1967 en 1 provinciale Brabançonne à l’Union Halloise, club de ma ville et j’y suis resté jusqu’en 1971.
Repéré par l’Olympic j’ai intégré le noyau des dogues en septembre 1971 jusqu’en 1975, j’ai joué trois ans en D2 et un an en D1. En 1975, l’Olympic connu des problèmes financiers et l’équipe première fut vendue, voulant me rapprocher de chez moi, je suis retourné jusqu’en 1978 au SK HALLE qui militait en promotion. En 1978, j’ai joué une saison à Lembeek avant de revenir à Halle jusqu’en 1981. De 1981 à 1983, j’ai participé à l’aventure de la remontée en D3 de l’Union ST Gilloise et suis revenu ensuite de 1983 à 1989 à HALLE en 1ere provinciale et puis en promotion pour y terminer ma carrière de joueur.

NDD : Un beau parcours de joueur effectivement.
TB : Mais je n’en n’avais pas terminé avec le football ! J’ai ensuite pris du plaisir à entrainer grâce à mes années à l’Union avec André Colasse comme coach. C’est ainsi que j’ai été appelé par Tubize pour prendre en 1989 l’équipe de 3eme provinciale en main ! Jusqu’en 2001 mon équipe a été championne ou montante par le tour final 5 fois pour une seule dégradation… En 2001 quand j’ai quitté Tubize, j’avais amené le club en D3 de l’époque. J’ai été ensuite appelé à l’aide par l’US CENTRE et en 6 matchs, j’ai réussi à sauver le club de la descente en provinciale. Après, de 2002 à 2004, avec des participations régulières au tour final de chaque saison, nos chemins se sont séparés après 17 matchs et une 7eme place provisoire en 2005.
J’ai ensuite entrainé la RCS Nivelles pendant 3 ans avec un titre de champion et une descente de 2005 à 2008.
C’est donc en 2008 que Tubize est venu me rechercher pour entrer dans sa cellule sportive comme superviseur et scout.

NDD : Ta carrière d’entraineur fut donc riche et fructueuse !
TB : Et elle ne s’est pas arrêtée en 2008 car Halle m’a demandé de l’aide pour les sauver d’une chute en seconde provinciale lors des derniers matchs, l’objectif a été atteint et je suis même, avec l’accord de Tubize, resté un an de plus avec une montée en Promotion en 2011-2012…

NDD. Un peu un entraineur « miracle » en fait !
TB : Si tu le dis…..

NDD : Dans cette riche carrière s’il te fallait choisir un souvenir en particulier ?
TB : J’en choisirai plusieurs, en fait toutes les montées en tant que joueur ou entraineur car l’ambiance est tout simplement incomparable à chaque fois, mais la montée en D1 avec les Dogues est un excellent souvenir : la D1 c’est quand même le plus haut niveau du championnat belge !

NDD : Mais les déceptions existent quand même lors d’une si longue carrière !
TB : Oui, évidemment et la descente de D1 avec l’Olympic en est une particulière, Cette équipe ne devait jamais descendre avec le talent présent en son sein.

NDD : Les joueurs sont souvent superstitieux.
TB : Oh oui et je l’étais très fortement, le chiffre 23, je ne sais pourquoi, apportait toujours quelque chose, mais bizarrement dans les deux sens, porte bonheur et chat noir !

NDD : Freddy Rombaut que nous avions interviewé lors de sa dernière venue à la Neuville il y a peu nous avait bien fait rire avec une histoire de baignoire en équipe militaire, as-tu des anecdotes du même genre ?
TB : Ah mon ami Freddy ! J’ai été très peiné par son décès, c’était un excellent joueur et un bon camarade si sympathique….(soupir et silence) Oui je me souviens d’un but marqué contre Daniel Mathy en Coupe des Villes Hennuyères contre les Zèbres. Alors qu’il faisait rebondir le ballon devant lui avant de dégager, je m’étais caché dans son dos et j’ai chipé la balle pour marquer…Sa tête ! Une autre anecdote plus triste est celle dont Jacky Duquesne a été victime. Il a sauté de joie quand j’ai marqué un but à la Neuville contre le Daring de Bruxelles et s’est déchiré le tendon d’Achille.

NDD : Que penses-tu de l’Olympic du vingt et unième siècle ?
TB : Je suis optimiste pour l’avenir de l’Olympic qui a l’air de se relever sainement et j’ai toujours un grand plaisir à venir à la Neuville parce que c’était une période inoubliable dans ma vie de footballeur et que je suis toujours bien reçu par les supporters.

NDD : Et le foot actuel ?
TB : Il est évident que le football actuel a beaucoup changé, j’ai la possibilité de vivre cela de l’intérieur à Tubize. Le football est devenue aujourd’hui une industrie et les clubs doivent être dirigés comme des sociétés et avoir la bonne osmose qu’un management moderne doit arriver à créer entre le sportif et le professionnel.

NDD : Pour terminer, un mot sur les entraineurs marquants que tu as connu ?
TB : J’ai beaucoup appris à l’Olympic auprès de M. Pol Anoul qui était pour ma part un coach remarquable et aussi auprès de M. André Colasse lors de mon passage à l’Union. C’est ce passage qui m’a donné l’envie d’entrainer après ma carrière de joueur.

NDD : Théo, les supporters de l’Olympic qui, effectivement, ne t’ont pas oublié te remercient pour cette interview et espèrent te revoir à la Neuville prochainement.
TB : A très bientôt, certainement.

Fuseau horaire du forum :UTC 2

Nb max. d'utilisateurs en ligne : 138

Actuellement en ligne :
13 Invité(s)

Consultent cette page actuellement :
1 Invité(s)

Auteurs les plus actifs :

petitjack: 1562

apache26: 1367

danichou6: 1316

Tolkien: 900

Papy: 897

Pierre: 869

Dekat: 866

foulephil: 849

Greg: 818

Coumans: 728

Statistiques des membres :

Invités : 4

Membres : 4924

Modérateurs : 0

Administrateurs : 2

Statistiques du forum :

Groupes : 1

Forums : 5

Sujets : 913

Messages :22228

Nouveaux membres :

zandrabold562, enriquetacundiff, gastonbruno13, julia15r161358, lorieichmann04, terrancemortense, alisahoutman89, test25450059, edenmacy9362534, test36435935

Administrateurs : tifopat: 1371, dan: 2

CLASSEMENT D1A

Prochaine journée - RUSG

Calendrier

Meilleur buteur