custom-header
Il faudra un miracle pour cette équipe de Tubize
Il faudra un miracle pour cette équipe de Tubize

TUBIZE 0

WESTERLO 2

Les buts :73 e Heymans ( 0-1), 90 e De Ceulaer ( 0-2)

Tubize :Defourny, Nirisarike, Touré, Kane, Dudouit (75 e Sawaneh), Carlier (46 e Naah), Heymans, Ba, Vidémont (65 e Zenke), Traore, Achahbar.

Westerlo :Van Langendonck, Dewaele,

Biset, Soumah, Van Den Bogaert, Van Eenoo, Rommens, Heymans (89 e Corstjens), Oto’o, Buyl (66 e De Ceulaer), Naessens (81 e Osaguona).

Cartes jaunes :Osaguona, Zenke, Biset, Traore, Dudouit, Touré.

Carte rouge :90 e Naah.

Le nul à Roulers avait laissé les Tubiziens sur un double sentiment : la frustration de ne pas avoir réussi à faire la différence et la satisfaction d’avoir confirmé sa bonne tenue défensive. La venue de Westerlo devait permettre de corriger le premier et de confirmer le second. Nonante minutes après, et avec une défaite 0-2, les inquiétudes persistent.

Malgré une première période poussive, Kane, d’abord, d’une tête, et Touré, ensuite, opportuniste dans le rectangle mais incapable de conclure, étaient plus prompts

pour tenter de faire la différence. Deux défenseurs à la conclusion et un constat toujours plus limpide que les Tubiziens disposent d’un secteur offensif grippé.

Ça n’a pas été en s’améliorant au retour des vestiaires où le jeu était particulièrement lent et sans idée. Dans ce contexte, Westerlo a fait la différence à deux reprises, via Heymans et De Ceulaer, profitant de l’apathie tubizienne.

« Nous avons manqué d’idées et de percussion », commentait Christian Bracconi après le match.

« Mes joueurs ne sont jamais rentrés dans le match. Déçu ? On ne peut pas l’être quand on n’a pas tout donné. C’était insuffisant et ce qui m’inquiète le plus, c’était le manque de volonté. Il va falloir se retrousser les manches. Nous n’avons plus le choix », concluait le coach tubizien.

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER