custom-header
Depuis le premier derby,  tout a changé… ou presque
Depuis le premier derby, tout a changé… ou presque

next

Le 26 septembre dernier, à la surprise générale, le RWDM terrassait l’Union Saint-Gilloise lors d’un match retrouvailles, 35 ans après la dernière rencontre officielle entre les deux équipes. Mais depuis lors, de l’eau a coulé sous les ponts, comme si ce premier derby de la saison avait servi d’électrochoc à chacune des deux équipes. Pour l’Union, cette défaite aura paradoxalement été bénéfique. Après un début de saison surprenamment poussif (alors que la préparation avait été d’excellente facture), les troupes de Felice Mazzù n’ont plus laissé la moindre plume en route depuis le mois d’octobre. Avec cinq victoires d’affilée (et même six en comptant le match de coupe de Belgique face à Heist), dix-neuf buts marqués, seulement trois encaissés et trois clean-sheets, les Bruxellois carburent à la super depuis plus d’un mois et demi. Et le remaniement tactique effectué par l’ancien T1 du Sporting de Charleroi suite à la défaite au stade Machtens n’est certainement pas étranger à ces excellents résultats. En effet, Mazzù joue désormais avec une défense à trois. « Suite aux blessures, il a fallu s’adapter afin de combler nos absences, notamment sur les flancs. Avec un certain succès, je le reconnais », s’était-il réjoui dans nos colonnes. Mais là n’est pas la seule explication.Depuis quelques semaines, l’Union a également trouvé de l’efficacité. Une efficacité qui lui avait tellement fait défaut la saison dernière, et en ce début de campagne. Le 1-1 face aux jeunes Brugeois avec une multitude d’occasions manquées côté saint-gillois en était l’illustration la plus parfaite. Mais l’USG s’est désormais trouvé un tueur en la personne de Dante Vanzeir, le jeune attaquant belge auteur de dix de ses onze buts cette saison lors des cinq derniers matches !Rocha, apport de poidsSi l’Union paraît métamorphosée depuis le premier derby, que dire alors du RWDM ! Alors que, avant le premier derby de la saison, les hommes de Laurent Demol étaient sous pression avec seulement trois points pris en quatre matches -et encore, ces trois points avaient été pris face au Club NXT –, ils trônent aujourd’hui à la troisième place du championnat grâce à des succès retentissants contre Westerlo il y a deux semaines et le Lierse le week-end dernier. Si le bloc-équipe du RWDM s’est, à ces occasions, montré très solide, les Molenbeekois ne pourront nier l’apport de Leonardo Rocha. Arrivé en prêt d’Eupen au début du mois d’octobre, l’attaquant aura marqué lors de chacune de ses apparitions sous le maillot du RWDM.Quand on vous disait que, en un peu plus d’un mois et demi, tout avait changé. Ou presque…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D1B

Prochaine journée - RUSG

Calendrier

Meilleur buteur