custom-header
Cinq nouveaux et un test ont été alignés contre le FC Malines
Cinq nouveaux et un test ont été alignés contre le FC Malines

Pour son deuxième match de préparation, l’Union Saint-Gilloise s’est inclinée 2-0 contre le FC Malines, fraîchement descendu de Division 1A. L’occasion était belle de voir à l’oeuvre pour la première fois les nombreux transferts unionistes.

L’Union s’est inclinée pour sa 1 re sur le sol belge  

football – division 1B 

UNION SAINT-GILLOISE 0

FC MALINES 2

Les buts :5 e Sylla sur pen. ( 0-1), 42 e Schoofs ( 0-2).

Union :Saussez (46 e D’Alberto), Vega, Peyre, Perdichizzi, Kis, Pinto Borges, Melhlem, Vercauteren, Tabekou, Hamzaoui, Fixelles.

Malines: Castro, Lemoine, Cocalic, Swinkels, Bijker, Berrier, Schoofs, Sylla, Corryn, Togui, Engvall (46 e Perdersen).

Union (pour la dernière demi-heure de jeu) :D’Alberto, M’Boko, Moreno, Martens, Hamzaoui, Pinto Borges, Morren, Vercauteren (73 e Koga), El Banouhi, Bouekou, Letts.

Malines (pour la dernière demi-heure de jeu) :Castro, Van Cleemput, Lemoine (76 e Smolders), Mera, Bagayoko, Matthys, De Bie, Tainmont, De Witte, Pedersen, Storm.

Carte jaune :Pinto Borges.

La première du club unioniste depuis son retour de stage était très attendue. Et pour cause. Car les annonce d’arrivées de nombreux nouveaux joueurs (9 jusqu’à présent) se succèdent.

Durant cette rencontre qui se disputait dans les installations du SK Kampenhout, Luka Elsner a pu voir ce que certains avaient dans le ventre. Il débutait le match avec trois transferts, à savoir Vega au back droit, Pinto Borges en milieu défensif et Mehlem aux côtés de ce dernier. Les fortunes furent diverses pour ces trois-là.

Le défenseur argentin était l’auteur d’une

mauvaise remise de la tête dans l’axe sur le deuxième but. L’erreur se payait cash et Schoofs en profitait pour doubler la mise peu avant la mi-temps (le premier but avait été inscrit très rapidement suite à un penalty assez léger concédé par Perdichizzi).

Pinto Borges se montrait lui solide dans le milieu de terrain et était d’ailleurs le seul joueur avec Hamzaoui à disputer l’entièreté de la rencontre. Mehlem, lui, se montrait un peu plus discret que son compère du milieu du jeu.

Les jambes lourdes

À l’heure de jeu, les deux entraîneurs (Dennis Van Wijk du côté de Malines) effectuaient de nombreux changements en même temps. Des nouveaux côté unioniste, il y avait Moreno, placé en défense central aux côtés de Martens, Bouekou, auteur de quelques solides accélérations

sur l’aile gauche, et D’Alberto (monté lui à la mi-temps) qui n’a strictement rien eu à arrêter.

Enfin, un jeune attaquant … jamaïcain était en test, Chad Letts.

De manière générale, on a pu voir la griffe qu’essaye d’imposer Luka Elsner, à savoir développer un jeu tout en mouvement basé sur des combinaisons rapides au sol. Mais l’Union a manqué d’impact physique face à de solides malinois. Et surtout, elle ne s’est pratiquement pas créée d’occasions. Un attaquant est toujours attendu du côté du Parc Duden car ni Fixelles, ni Letts, tous deux placés en pointe, n’ont convaincu à ce poste-là.

« On a vu que Malines était au complet et en avance sur sa préparation », expliquait le coach slovène à la fin du match. « De notre côté, des joueurs pourraient

» encore arriver, et un attaquant bien sûr. Mais on veut surtout cibler sur de la qualité. Nous avons encore le temps. Concernant la rencontre, je ne suis pas content de la façon dont on a pris les deux buts. On a commis trop d’erreurs faciles et perdu trop de ballons. Mais il faut aussi dire qu’on sortait de cinq jours très intensifs depuis le retour du stage. Les joueurs avaient les jambes lourdes.

Perdichizzi a réagi au penalty commis qui a permis à Malines d’ouvrir le score

« Nous avons pris deux buts évitables »

Si un oeil était tourné vers les
nouveaux joueurs, un autre était
naturellement rivé sur les anciens.
Ils étaient douze à avoir foulé
la pelouse contre Malines (Saussez,
Peyre, Perdichizzi, Kis, Hamzaoui,
Vercauteren, Tabekou,
Fixelles, El Banouhi, M’Boko, Morren
et Koga). Sans oublier Uhia
qui est resté sur le banc pendant
toute la rencontre.
Un de ces joueurs s’est distingué,
le défenseur Pietro Perdichizzi.
Malheureusement pour lui, pas
de la meilleure des manières puisqu’il
a commis un penalty qui a
permis à Malines d’ouvrir le score.
« Mais il était totalement inexistant
», réagit-il directement. « On a
pris deux buts totalement évitables.
Mais on a vu de bonnes choses, de
belles combinaisons, même si ce
n’était pas facile physiquement vu
que c’était notre premier gros
match de préparation. On a eu une
grosse charge de travail ces derniers
jours donc c’est normal qu’on ait
un peu souffert de fatigue. On va
maintenant devoir analyser ce
match pour gommer les erreurs
commises. »
Et la préparation costaude continue
puisque des entraînements
sont prévus ces jeudi, vendredi et
samedi matin. Samedi après-midi
sera lui consacré à l’inauguration
du stade Marien lors de la «fête de
la Zwanze ».

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER