custom-header
Cette fois, le RWDM est passé à côté de son sujet
Cette fois, le RWDM est passé à côté de son sujet

Les Molenbeekois n’ont pas su rééditer leur prestation de vendredi 

 VINCENT MILLERLes Molenbeekois ont souffert au Kuipje.BelgaTrois jours plus tard, Westerlo et le RWDM se retrouvaient déjà ce lundi soir, cette fois au Kuipje. Les Molenbeekois espéraient bien faire aussi bien que vendredi au stade Machtens où ils s’étaient imposés 3-1. Mais ils doivent déchanter, Westerlo ayant été nettement plus costaud cette fois-ci.  next

Les matches se suivent mais ne se ressemblent pas pour le RWDM. Alors qu’ils avaient montré un visage séduisant vendredi soir, les Bruxellois n’ont par contre pas eu voix au chapitre ce lundi. La première période était à sens unique, Westerlo revenant à la pause avec un avantage d’un but. Mais l’addition aurait déjà pu être beaucoup plus salée si les joueurs offensifs campinois s’étaient montrés plus tueurs. Le premier but de la rencontre, après de multiples vérifications, était finalement accordé à Vetokele. En seconde période, Van Eenoo et Brüls, chacun d’une frappe magistrale, se chargeaient de donner au score son allure définitive. « Je ne peux pas dire qu’il y avait un manque de motivation de notre part », jugeait Laurent Demol, le T1 molenbeekois, après la rencontre. « Car les garçons ont fait leur maximum. Mais d’un côté on a donné des cadeaux. Et de l’autre on n’a pas fait les bons choix dans les 25 derniers mètres. Les centres manquaient également de précision et il n’y avait pas toujours assez de présence dans le ‘box’. Et puis, quand on fait autant d’offrandes, on ne peut pas revendiquer quoi que ce soit. »

Et pourtant, on ne pourra pas reprocher au mentor du RWDM de n’avoir rien tenté. Car, à la 56 e minute, il a totalement remanié sa ligne offensive en faisant sortir Dante pour Senakuku. Celui-ci prenait place en pointe et reléguait Nzuzi, double buteur vendredi soir, sur le flanc droit. Par effet dominos, Claes reprenait sa place dans l’axe du jeu et formait un nouveau triangle médian avec Terki et Rommens. Mais cette prise de risques ne portait finalement pas ses fruits, le RWDM encaissant deux buts dans la dernière demi-heure. « On a essayé de trouver des solutions mais cela n’aura pas marché », analyse-t-il encore.

« Mais c’est comme ça. Vendredi on a gagné et aujourd’hui, c’est Westerlo qui l’a emporté. Il n’y a de toute manière rien de mal fait. Mais c’est clair qu’on peut dire qu’on est passé à côté de notre match en donnant trois buts. On ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes. Nous sommes les premiers fautifs. »En pointe de l’attaque, l’absence d’un homme se sera particulièrement faite ressentir : celle de Rocha, qui a déjà inscrit cinq buts pour les Molenbeekois, mais qui n’était pas qualifié pour cette rencontre. « C’est clair que, quand on voit sa taille et sa conservation de balle, ainsi que la façon dont il peut peser sur les défenseurs centraux, c’est un élément très important de notre jeu. Mais on a un gros noyau et il faut savoir jongler avec les absences des uns et des autres. Et puis, il sera présent contre le Lierse le week-end prochain. »En effet, le RWDM ne sera pas au repos samedi prochain car son match remis face au Lierse pour cause de trop nombreux cas de Covid se déroulera alors à 16h au stade Machtens. Les Molenbeekois ne vivront donc pas la trêve internationale de la même manière que les autres équipes de la série puisqu’ils seront, eux, bel et bien sur le pont, à nouveau, d’ici quelques jours…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D1B

Prochaine journée - RUSG

Calendrier

Meilleur buteur