custom-header
« Cette défaite fait très mal »
« Cette défaite fait très mal »

Mathias Fixelles regrette la mauvaise affaire dans la lutte pour le top 4

Après leur défaite à
Roulers ce dimanche,
le retour à Saint-Gilles
a forcément été difficile
alors que les hommes de
Marc Grosjean sont passés à
côté de leur sujet. Éclaircie dans
la grisaille : Mathias Fixelles,
mais aussi Kenneth Houdret, ont
rejoué.

Avant de défier Roulers, Marc
Grosjean pouvait se réjouir de
voir Houdret et Fixelles revenir
de blessure et prendre place sur
le banc. Mais les circonstances de
match ont fait que Mathias est
monté au jeu bien plus rapidement
que prévu après la blessure
de Luvumbu après la demiheure.
« Je suis monté sans échauffement
», regrette l’ailier saint-gillois
qui revenait d’une… déchirure.
« J’ai essayé de me mettre
vite dedans mais ce n’était pas pré-
vu que je joue autant. »
Heureusement pour l’Union,
cette rencontre s’est faite sans
casse pour Fixelles. « Je n’ai rien
ressenti », relativise-t-il alors qu’il
est monté à un poste offensif
alors qu’avant sa blessure, il était
placé comme récupérateur aux
côtés de Morren.
« Je suis encore monté à une place
différente. C’est un peu compliqué…
Mais j’essaye de m’adapter
un maximum. »
D’abord aligné derrière Bertjens
dans l’axe, il a rapidement été
tantôt à gauche, tantôt à droite.
« Les permutations n’ont pas trop
bien fonctionné », constate-t-il.
« Cela faisait un mois et demi que
je n’avais plus joué à ce poste-là
mais nous sommes des joueurs
professionnels donc nous devons
nous adapter rapidement. C’est un
petit peu ennuyant de changer
mais le plus important reste bien
sûr de jouer. »
Le résultat du match de Roulers
laisse en tout cas beaucoup
d’amertume à Fixelles.
« Je suis déjà venu ici et c’est souvent
le même scénario qui se ré-
pète. Ils font souvent la différence
sur phase arrêtée. C’est une
équipe banale qui marque tout le
temps de manière banale. Maintenant,
cela n’excuse pas notre performance.
Nous n’avons pas su
nous créer des occasions et je ne
vais pas cracher sur la victoire de
Roulers. Ils ont réussi à nous bloquer
et nos passes étaient plus difficiles.
D’ailleurs, dès l’entame du
match, on a senti que ce serait
compliqué. Il y avait du déchet
dans notre chef et peu de fond de
jeu. »
Ce qui fait dire à Mathias Fixelles
que l’Union peut encore progresser.
« Notre problème, c’est que même
si on est dans un mauvais jour, on
doit pouvoir assurer le point et
c’est arrivé dernièrement qu’on ne
réussisse pas à le faire. »
Du coup, le fossé se creuse avec
le top 4…
« Cette défaite fait très mal. L’écart
est creusé. Dans cette série, chaque
match est vraiment difficile. On
n’a jamais le droit à l’erreur. Cette
défaite atténue le succès qu’on a
obtenu à Westerlo… Nous
n’avons pas été assez conquérants,
matures et entreprenants. »
Désormais, l’Union va devoir
tourner le bouton et surtout pré-
parer son double rendez-vous capital
avec les venues du Lierse et
de Tubize au Heysel les deux
prochains lundis.
« La semaine à venir sera lourde
parce qu’en général, après une dé-
faite, on préfère rapidement se remettre
en selle. Ici, il faudra attendre
lundi… Ce sera long. »
Ce mardi et mercredi, les joueurs
vont aussi pouvoir souffler avec
deux jours de congé. Ça ne pourra
que leur faire du bien. –

 

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER