custom-header
“C’est dur d’être un jeune au Standard”
“C’est dur d’être un jeune au Standard”

Sa première titularisation ne pouvait pas mieux tomber, à trois jours du déplacement au Standard, le club qui, actuellement, est toujours son employeur, “mais là ne réside pas le plus important”, enchaîne Jonathan Okita. “Cette titularisation, qui est la première depuis… un an (NdlR: il avait été ti tulaire à Courtrai avec les Rouches), c’est, à mes yeux, la récompense après de longs mois de doute. Quand, au Standard, Olivier Renard m’a fait comprendre que je n’aurais pas beaucoup de temps de jeu garanti, on s’est mis d’accord pour que je sois prêté. Avec mes agents, nous avons opté pour Roulers, mais, a posteriori, ce ne fut pas un choix

judicieux. À mon arrivée là-bas, il ne m’a fallu que quelques jours pour comprendre que je n’allais pas souvent monter au jeu.”

Jonathan Okita a alors dû prendre son mal en patience. “En décembre, nous nous sommes vus, la direction de Roulers et moi, et elle m’a rendu ma liberté. Retour au Standard, puis j’ai dit oui à une demande de l’Union, car M. Brison me connaissait de Tubize, où j’ai joué. Franchement, je suis très content d’être ici car je retrouve du temps de jeu et le plaisir de jouer.”

Le contexte est évidemment très bénéfique à l’Union pour celui qui habite Braine-l’Alleud. “Arrivé fin janvier, je n’ai pas participé aux derniers matchs de la phase classique en février, mais j’ai mis le mois de break avant les playoffs 2 à profit pour retrouver le rythme durant les matches amicaux (NdlR: il a marqué un but contre Quévy-Mons). Aujourd’hui, je me retrouve tout le temps dans le noyau et je gagne du temps de jeu. Cette titularisation

mardi est un encouragement à poursuivre mes efforts. L’on me dit que j’ai bien joué contre le Lierse (NdlR: on confirme qu’ il a épaté la galerie par moments), mais je sais que je peux mieux encore. Je continue donc à travailler pour mettre tous les atouts dans mon jeu.”

Doté d’une belle mentalité, Jonathan Okita espère sans doute se produire à Sclessin et qui sait? marquer un but.  “Je ne serai pas revanchard parce que le Standard n’a pas levé l’option. C’est dur d’être un jeune à Sclessin, comme cela l’est dans tous les grands clubs. Réussir à s’imposer dépend de beaucoup de choses. L’an dernier, dans les playoffs 2, nous avons été plusieurs à recevoir notre chance. Pour ma part, je me suis toujours dit que j’aurais pu mieux faire, mais ces expériences forgent le caractère. Aujourd’hui, je suis à l’Union et je prends du plaisir dans les PO2 , comme l’ensemble de l’équipe. En juin, il sera encore temps de penser où me mènera ma carrière…”

Tout le monde serait gagnant si Jonathan restait au Parc Duden…

“Ils vont se relever”

Quand on a passé une partie de sa formation à Sclessin, qu’on appartient toujours aux Rouches, la mauvaise passe que vivent les Liégeois actuellement ne doit pas laisser de marbre Jonathan Okita. “C’est sûr que nous allons vivre le match ce vendredi dans une atmosphère très particulière. J’ai lu qu’il n’y avait que 5.000 personnes contre Beveren mardi, c’est vraiment triste de voir cela. Nous allons certainement être privés de l’ambiance qu’on aurait pu espérer vivre en temps normal. Si le Standard avait été premier du groupe, l’Union attirant du monde, il y aurait eu une ambiance de feu car le public de Sclessin est le meilleur du pays. De mon côté, ce

(rires) n’est pas parce que le club ne veut plus de moi que je vais cracher dans la soupe. Le Standard doit toujours jouer dans les playoffs 1. Sur papier, les joueurs sont de qualité, mais ils sont là dans une spirale négative de laquelle il est difficile de sortir. Au Standard, la pression est très forte et dans les moments difficiles, c’est encore plus ardu. Ils vont se relever, c’est indéniable, mais après le match contre nous. Nous y allons en tout cas pour la victoire.”

standard

C’est l’hécatombe

Réserves : 16. Bodart, 15. Luyindama, 25. Mladenovic, 33. Kosanovic, 44. Cissé, 7. Dossevi, 11. Bolingi, Cavagnera.

Blessés : 28. Hubert, 20. S. Mamee, 32. Fai, 15. Bokadi, 21. Enoh, 22. Edmilson, 30. Legear, 9. Emond.

Suspendus : 2. Goreux (1/1), 17. R. Mmaee (1/1).

Observations : José Jeunechamps doit faire face à une véritable hécatombe. Il doit quasiment se priver d’une équipe entière puisque dix joueurs sont sur le flanc. Le coach liégeois a d’ores et déjà annoncé du changement. “Je ne vais pas non plus tout chambouler”, assure-t-il. (K. S.)

Union SG

Retour de Rajsel, annoncé à Ostende

Réserves : 19. Sadin, 5. Neels, 91. Aoulad, 31. Kaminiaris, 13. Vandiepenbeeck, 96. Fixelles, 93. Okita, 14. Wallaert.

Observations : des changements sont à prévoir après la défaite contre le Lierse. Marc Grosjean devrait revenir à un onze de base tel que celui qu’on a vu face au… Standard. Baherlé disparaît du noyau, au contraire de Wallaert qui relève de blessure. Rajsel reprendra sa place après sa petite contracture aux adducteurs. Son nom circule à Ostende, mais les dirigeants bruxellois n’ont pas eu de contact avec leurs homologues côtiers. Vu ses qualités physiques, Mombongo devrait retrouver la pointe de l’attaque. (E. d.B.)

LES DIX DERNIERS STANDARD – UNION SG

59-60: 6-3 (Houf 2, Piters

2, Mathonet, Jadot/Van de Weyer, Mertens, Masset); 60-61: 2-0 (Claessen 2); 61-62: 2-0 (Houf, Pilot); 62-63: 5-0 (Sztani, Mallants sur pen., Claessen 2, Gorissen); 64-65: 2-0 (Della Brida, Ripkens); 68-69: 5-1 (Nagy 2 dont 1 pen., Kostedde 3/Teugels); 69-70: 2-0 (Van Moer, Galic); 70-71: 6-0 (Van Moer, Semmeling 2, Depireux 2, Kostedde); 71-72: 2-1 (Cvetler, Henrotay/Philipp); 72-73: 1-1 (Takac/Lots)

LE 49e STANDARD – UNION SG

Périodes : 09-14; 21-49; 51-63; 64-65; 68-73; 16-17. 48 confrontations, 28 succès liégeois, 11 bruxellois et 9 partages; x93points à 42 et 130 buts à 84 pour les Rouches. Répartition des points: Standard 64,6 % – Union SG 29,2 %. Depuis 6 matches. – Standard: NDNNDD = 3/18 ou 16,6 %; Union SG: D1B D/ PO2: VVNVD = 10/18 ou 55,5 %. Séries en cours: Standard 0 match sans défaite at home, Union SG 2 matches away.

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER