custom-header
Cela se complique encore pour l’Union
Cela se complique encore pour l’Union

Les Unionistes n’ont pas été très dangereux 

 STÉPHANE MARCHESANI

Christiansen et Teuma n’ont pas trouvé les solutions à Virton.J-P.L.Ce samedi, les hommes de Thomas Christiansen se rendaient en Gaume pour y affronter Virton, un des coleaders de cette D1B. Avec deux unités de retard au classement, les Unionistes étaient dans l’obligation de l’emporter pour réaliser une bonne opération au classement. Un nul blanc plus tard, les choses se compliquent encore un peu plus pour les Bruxellois.  <>

Placés en embuscade à deux unités des leaders virtonais et anversois, les Unionistes voulaient profiter de leur déplacement en Gaume, face à un Virton qu’ils avaient déjà battu à trois reprises cette saison, pour réaliser une opération en or dans la course à la deuxième tranche. Au final, les deux équipes se sont quittées dos à dos et au vu de la rencontre, les Bruxellois peuvent s’estimer heureux de rentrer sur la capitale avec une unité dans leur besace. En effet, au cours de cette partie, les meilleures occasions ont été à mettre à l’actif des locaux.Après seulement quatre minutes, Kristiansen boxait un corner rentrant de Ribeiro vers son but. Sans une intervention de la tête de Tabekou à même la ligne les Gaumais auraient déjà pris le large. Le portier norvégien a ensuite été sauvé par son poteau (25 e ) sur une belle frappe enroulée de Turpel, avant d’intervenir du pied devant Couturier sur le corner qui a suivi.Bref, les Unionistes ont vraiment souffert en première période. « Ça a été une rencontre compliquée pour nous », reconnaît Thomas Christiansen, l’entraîneur de l’Union. « Nous sommes tombés sur une équipe très bien organisée et, en première mi-temps elle nous a posé beaucoup de problèmes. Avant la pause, nous avons beaucoup couru derrière le ballon. Nous n’avons pas su arrêter leurs offensives et on leur a laissé trop de belles opportunités. »Mauvaise opérationDurant la mi-temps, le staff saint-gillois a resserré les boulons et au retour des vestiaires, les Bruxellois ont montré un autre visage. « On a essayé d’avoir un peu plus la possession. On a aussi décidé de mettre un homme sur Lecomte pour gêner la construction de notre adversaire. J’ai aussi demandé à mes défenseurs de jouer un cran plus haut pour couper les lignes de passes. Nous avons été mieux, on a eu quelques situations dangereuses mais c’était insuffisant. »Il faut reconnaître que si les visiteurs ont eu plus de répondant en deuxième période, Anthony Moris, le dernier rempart virtonais qui a signé ce samedi sa 4 e clean-sheet de rang, a passé une soirée relativement calme. Au final, ce partage n’arrange pas vraiment les Bruxellois. « C’est un mauvais résultat pour nous », reconnaît Thomas Christiansen, l’entraîneur de l’Union. En effet, si la situation en haut du tableau reste très serrée, les Saint-Gillois sont désormais devancés par un trio (Virton, le Beerschot et OHL) qui pourrait devenir un quatuor si Westerlo l’emporte ce mercredi face à Lokeren. Dès lors, les Unionistes n’ont plus vraiment leur sort entre leurs mains dans ce sprint final. « On doit y croire encore, c’est obligé. Comme on le dit, tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. »La prochaine échéance emmènera l’Union à OHL ce mardi pour un replay du match qui avait été arrêté le 1 er novembre à cause d’une panne de courant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER