custom-header
Cédric Yambéré,un nouveau roc au RWDM
Cédric Yambéré,un nouveau roc au RWDM

Le défenseur central a livré une bonne première rencontre

S’il est sorti blessé en milieu de deuxième période, Cédric Yambéré a laissé entrevoir de très bonnes choses pour sa première sous la vareuse du RWDM, permettant à Vincent Euvrard de disposer d’une solution supplémentaire dans l’axe de la défense.  next

Le succès du RWDM face à Westerlo aura ramené une certaine forme de quiétude au stade Machtens. Mais aussi, de nombreuses satisfactions, comme la première titularisation de Cédric Yambéré. Le défenseur centrafricain a en effet profité de l’absence de Gilles Ruyssen, suspendu, pour prendre place aux côtés de Le Joncour et Dante. « J’ai pris du plaisir à jouer, d’autant que cette première avait été repoussée deux semaines de suite », souriait-il. « J’ai eu l’occasion de disputer un match amical contre Louvain et de profiter des entraînements pour prendre du rythme et, surtout, apprendre à connaître mes équipiers. »Privé de match depuis son départ d’Al-Ettifaq, en début de saison, le robuste défenseur central a surtout regoûté aux joies d’une rencontre à enjeu en championnat, plus de cinq mois après le dernier match qu’il a disputé en Arabie saoudite, le 9 septembre dernier. « J’ai également eu un match en sélection en novembre, mais c’est très peu pour un footballeur », confiait-il. « C’est très long, surtout que j’avais envie de jouer. S’entraîner seul, pendant de longs mois, ce n’est pas simple et c’est lassant. Quand on traverse une telle période, il ne faut rien lâcher, trouver des objectifs et attendre une bonne opportunité. »Attendre, finalement, qu’un club vienne frapper à votre propre avec un projet cohérent. À l’instar du RWDM qui cherchait un arrière-central afin d’offrir plus de possibilités à Vincent Euvrard. « J’avais reçu d’autres propositions dans d’autres pays. Mais ici, j’ai eu l’occasion de discuter avec le coach et ce fut constructif. Cela me permettait également de me rapprocher de ma famille. Et je ne regrette pas mon choix. »S’il ne compte pas faire de vieux os à Molenbeek, son contrat expirant à la fin du mois de juin, Cédric Yambéré demeure un compétiteur et a faim de football. « J’aspire à me relancer », ajoutait-il. « Je suis un compétiteur et j’ai encore des objectifs à atteindre. Je vise plus haut que la D2 belge, mais j’ai la chance de pouvoir m’exprimer dans un club qui me fait confiance. »Notamment passé par Bordeaux, l’élément de 30 ans devra surtout partager l’expérience qui est la sienne à un groupe jeune et parfois volatile. « Je souhaite partager mon expérience, notamment au niveau de la gestion d’un match. J’ai pu comprendre que, par moments, cela a été difficile au RWDM. Je n’hésite jamais à parler, à replacer mes équipiers, à être le relais du coach si cela s’avère nécessaire. »Consistant durant une bonne heure de jeu, le Centrafricain a malheureusement dû quitter les siens à la 68e, souffrant de douleurs dans la cuisse. Une tuile qui pourrait l’écarter des terrains pendant plusieurs semaines. « C’est une alerte, une petite gêne », rassurait-il. « Je verrai dans les prochains jours ce que les résultats des examens diront. Le principal, c’est que cela ne soit pas trop grave. »Son objectif étant désormais de se soigner afin de retrouver le onze de base lors des futures rencontres et de décrocher un résultat, comme ce week-end face à Westerlo. « On m’avait parlé que Westerlo était un candidat au titre. Mais sur la pelouse, ce n’est pas ce que j’ai ressenti. Le RWDM était meilleur et mérite ce succès. »Une victoire que les Molenbeekois devront confirmer face au Club NXT vendredi soir.

« On sent qu’il a du métier et de l’impact physique »  

 S.HE.prevnext

Samedi soir, privé de Gilles Ruyssen, suspendu, Vincent Euvrard n’a pas hésité à lancer l’expérimenté Cédric Yambéré dans la bataille. Une première qui n’est pas passée inaperçue. « Il a été consistant, stable et a affiché une certaine forme de confiance », jugeait le coach. « Pour un premier match, ce n’est pas mal, d’autant qu’il apporte son métier et de l’impact dans les duels. Ce n’est pourtant pas simple de rentrer au sein d’une défense qui a peu bougé depuis le début de la saison mais, dans l’ensemble, j’étais satisfait des espaces laissés entre les défenseurs. »Seul hic : ce remplacement en milieu de seconde période suite à une douleur à l’arrière de la cuisse. « Ce sont les risques quand un joueur n’a plus joué depuis plusieurs mois », regrettait Euvrard. « Je crains qu’il soit absent pour plusieurs semaines. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D1B

Prochaine journée - RUSG

Calendrier

Meilleur buteur