custom-header
Camargo ne s’est pas attardé à Rebecq
Camargo ne s’est pas attardé à Rebecq

L ’annonce de ce mardi soir en a surpris plus d’un : le back droit Andrei da Silva Camargo a finalement décidé de lier sa destinée au Lierse qui évolue en D1B. Arrivé début août dans le club brabançon wallon après un mois de chômage suite à la non-reconduction de son contrat avec Tubize, le back droit ne sera finalement resté que quelques jours sous les ordres de Luigi Nasca.

Andrei Camargo évoluera donc à nouveau en Division 1B cette saison. C’est le Lierse, club qui avait terminé champion aux points l’année dernière mais n’avait pas réussi à accrocher

une des deux tranches, qui est venu le chercher à Rebecq où il venait de débarquer. La surprise est totale car on pensait que le back droit de 29 ans avait fait une croix sur le football professionnel. Il déclarait d’ailleurs la semaine dernière dans nos colonnes qu’il avait envie de s’inscrire dans la durée avec le club brabançon wallon et qu’il ne voulait plus passer du temps loin de sa famille.

Mais la tentation de jouer à nouveau dans l’antichambre de l’élite professionnelle était trop forte. « Je ne pouvais pas refuser une telle offre», explique-t-il. « On parle ici de l’équipe qui a été championne aux points en D1B l’année passée ! Avant d’arriver à Rebecq, il y avait déjà eu des négociations avec un club de D2 turque et avec des clubs de D1 amateurs en Belgique. Mais j’avais préféré redescendre en D2 amateurs pour relancer ma carrière et préparer mon avenir. J’avais eu tellement de déceptions du côté de Tubize que je voulais partir sur quelque chose de différent. Mais les choses ont été très vite. Quand une équipe comme le Lierse t’appelle, tu ne peux pas refuser. »

L’annonce de son départ a été faite mardi soir. Un moment délicat pour celui qui avait un accord avec le président rebecquois Thierry Demolie mais n’avait pas encore signé de contrat. « Je ne savais pas trop comment lui dire », explique-t-il. « Je pense que le président a eu du mal à avaler l’annonce mais il a compris que c’était une belle opportunité pour moi. Et puis, je suis parti pour un club de D1B, pas pour un concurrent direct comme le RWDM par exemple. »

Cette affaire démontre à nouveau à quel point la roue peut tourner vite en football. En effet, il y a encore quelques semaines, Andrei Camargo évoluait avec les ‘Players 4 Contract’, organisation qui permet aux joueurs sans contrat de se maintenir en forme en attendant qu’un club acquéreur vienne leur faire une proposition. Et ce dimanche, il pourrait déjà faire partie du noyau du Lierse qui affrontera le Beerschot.

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER