custom-header
Après la descente, quel est l’avenir de l’AFC Tubize ?
Après la descente, quel est l’avenir de l’AFC Tubize ?

Un espoir réside encore du côté du Lierse 

Tubize jouera en D1 amateurs l’année prochaine, c’est ce qu’a décidé le volet sportif du championnat. Au niveau administratif et juridique, c’est moins clair. La possible faillite du Lierse pourrait sauver in extremis les Sang et Or. Après la défaite couperet de vendredi soir, Christian Bracconi n’a pas voulu se pencher sur la question, la

déception sportive prenant le pas sur le reste. « Ce n’est pas le moment d’en parler et je ne peux de toute façon rien dire. Il faut simplement attendre la décision finale, mais nous descendons sportivement aujourd’hui et c’est un échec », disait-il en conférence de presse.

On apprenait cependant ce samedi que la direction n’avait pas tardé à réagir pour essayer d’obtenir son maintien en dehors du pré vert. Ainsi, l’AFC Tubize est désormais partie prenante dans le dossier de licence du Lierse à la Cour belge d’arbitrage pour le sport, a confirmé samedi la CBAS.

L’AFC partie prenante

devant la CBAS

Tubize est, depuis vendredi soir, assuré de sa relégation sportive en Division 1 amateurs après avoir été défait

(0-1) par l’Union Saint-Gilloise lors de la quatrième journée des POIII. Afin de rester en D1B, les Tubiziens peuvent encore espérer que le Lierse n’obtienne pas sa licence auprès de la CBAS.

Tubize devient une partie prenante dans l’affaire qui sera traitée le 3 mai. Cette semaine, le Lierse n’a pas obtenu son précieux sésame de la commission des licences de l’Union belge de football (URBSFA) pour la saison prochaine. Le club est à la recherche d’un nouveau propriétaire et, tant qu’il n’est pas trouvé, les Lierrois ne peuvent pas remplir les conditions de licence. Le Lierse espère trouver rapidement un repreneur pour se présenter avec un nouveau dossier devant la CBAS. D’après le CEO Jan Van Elst, il existe quatre entrepreneurs potentiels, mais le temps presse au Lisp.

Le Lierse n’a pas non plus reçu de licence

pour évoluer en amateur national. Si les Lierrois n’obtenaient pas de leur sésame, il n’y aura pas de relégation sportive en D1B et le Lierse tomberait en série provinciale.

Mais dans le cas où le Lierse s’en sortait, quel serait l’avenir de Tubize ? La direction n’a évidemment pas encore communiqué sur le sujet et ne le fera pas avant toute décision relative au Lierse, mais il y a des raisons de s’inquiéter. En effet, les repreneurs coréens avaient de grandes ambitions en arrivant à Tubize et ne vont probablement pas continuer l’aventure en D1 amateurs, un échelon sans intérêt pour eux.

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER