custom-header
Aguemon monte aussi en régime
Aguemon monte aussi en régime
L’Union tient sa finale. Grâce à sa victoire contre le Cercle, et malgré la victoire tubizienne face à Roulers, les hommes de Marc Grosjean gardent en main leur destin. À condition de battre Tubize et de confirmer dans la foulée à OH Louvain pour clore la phase régulière.
« Nous voulions nous donner une chance de jouer une finale pour cette 4 e place et nous avions donc à cœur de remporter les trois points face au Cercle», avance Yannick Aguemon. « Notre premier objectif était d’écarter Lommel encore davantage, c’est chose faite. La cerise sur le gâteau serait d’aller chercher cette quatrième place. Nous verrons et nous allons préparer consciencieusement la venue de Tubize. »
Les Saint-Gillois savent désormais ce qu’ils doivent espérer pour être sur la bonne voie, c’est-à-dire venir à bout de leur bête noire. Ce que Yannick Aguemon et ses coéquipiers ne sont pas encore parvenus à faire depuis le début de la saison et les trois confrontations déjà passées.
« Ce sera sans conteste un match capital. Nous avons notre sort entre nos mains. Si nous gagnons, nous passons 4 es . »
Une donnée évidemment importante mais qui ne doit pas faire oublier l’objectif premier du club et qui n’est pour l’heure pas mathématiquement assuré : le maintien.
« Tant que le championnat n’est pas terminé, nous ne saurons pas dire si oui ou non le maintien est assuré. Nous sommes bien sûr sur le bon chemin et on se dit pourquoi ne pas aller chercher plus encore. »
Une réflexion qui traduit assez bien l’état d’esprit, sans crainte, des Saint-Gillois.
« Nous n’étions pas bien avant la trêve et cela s’est répercuté sur nos individualités. Ici, collectivement et individuellement, nous sommes bien. Et quand ça tient derrière, nous osons davantage devant. À l’entraînement, tout le monde, que ce soit les remplaçants ou les autres joueurs, nous pousse à augmenter le niveau général. »
« Être décisif »
Et Yannick Aguemon en bénéficie en premier, lui qui avait connu un coup de mou lors du premier tour avant de se révéler particulièrement actif sur son flanc droit depuis la reprise.
« Le coach me demande d’avoir beaucoup d’activités sur mon flanc, d’essayer d’apporter le maximum tout en défendant pas mal (sourire). Le coach insiste pour que je revienne défendre et que je sois présent lors des reconversions défensives mais aussi de repartir offensivement dès que possible. »
L’ailier français doit aussi se montrer plus efficace.
« Marquer davantage ou être à l’assist, c’est vrai. Vendredi soir, j’aurais pu marquer mais le plus important était la victoire », souligne-t-il humblement.
Avec un peu de réussite, Yannick Aguemon aurait clairement pu soigner ses stats, lui qui a amené trois ballons dangereux dans la surface et qui s’est retrouvé à une reprise face au portier adversaire qui avait alors remporté son duel.
« Il y a des soirs comme ça », sourit-il. « J’ai dit à mes coéquipiers qu’ils n’avaient pas gâté mes stats (rires). Mais on va travailler à l’entraînement pour que ça passe. Pourquoi pas contre Tubize. »

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER