custom-header
AFC Tubize – AS Eupen
AFC Tubize – AS Eupen

« Eupen champion »

Avant la venue des Eupenois ce soir, Colbert Marlot, l’entraîneur de Tubize, estime qu’ils méritent le titre

O. EGGERMONT & O. DELFINO
Le choc de la 30 e journée de championnat aura lieu ce vendredi soir au stade Leburton entre Tubize et l’AS Eupen, deux équipes qui peuvent encore rêver du titre de champion. Pour préfacer la rencontre, nous avons donné la parole aux entraîneurs, Colbert Marlot et Jordi Condom.
1. Votre adversaire de ce soir peut-il être champion ?
COLBERT MARLOT :

« Bien sûr. Pour moi, Eupen mérite d’être champion et le sera. C’est une formation agréable à voir jouer, très bonne quand elle a le ballon. On sent que c’est du concret, ils ont une grande maîtrise technique et sont efficaces. »

JORDI CONDOM :

« Mathématiquement, c’est possible, mais la différence de points avec l’Antwerp est une difficulté. Ceci dit, avec Antwerp-Eupen lors du dernier match, il y a peut-être une possibilité. Il reste seulement trois rencontres et il y a encore quatre équipes en lice. »

2. La rencontre de ce soir constituera-t-elle un tournant décisif dans ce championnat ?
C.M. :

« Bien entendu que ce match va compter. D’autant qu’Eupen est obligé de gagner. Ils vont à l’Antwerp pour le dernier match. Quant à moi, on ne me coupera pas la tête si je ne gagne pas (rires). »

J.C. :

« Ce sera plus décisif pour Tubize que pour nous, car on a un avantage de points. On est maître de notre sort, alors que Tubize ne l’est pas. Quoi qu’il en soit, c’est un match très important, comme les sept derniers qu’on a gagnés. Chaque fois, c’est une finale. C’est inévitable de penser plus loin, mais je ne me concentre que sur le prochain match. »

3. Comment aviez-vous vécu le match aller, lors duquel Tubize était venu s’imposer 0-1 ?
C.M. :

« On avait mis en place une stratégie pour contrer leur organisation en 3-5-2. Nous voulions pratiquement jouer en un contre un mais pour que cela marche, il fallait que l’on gagne nos duels. »

J.C. :

« Tubize a joué son jeu, mais je pense qu’on méritait mieux que cette défaite. Ce vendredi, on veut la revanche sportive. On est dans une très bonne période et on a besoin de ça pour continuer la lutte. »

4. Les absences auront-elles une incidence sur ce match ?
C.M. :

« Je ne pars pas du principe que les absences vont être une difficulté. Je mets mon équipe sur le terrain et j’ai confiance en mes joueurs. Après, ce match n’est pas comme les autres puisqu’Eupen est la meilleure équipe de cette phase retour. C’est un gros match pour nous et on sait que pour faire un résultat, il faudra être costaud. »

J.C. :

« On est allé en appel pour la suspension d’Akram Afif, car on est convaincu qu’il n’y avait rien et on aura la réponse de la Commission des litiges ce vendredi. On a préparé un plan A et un plan B en fonction de sa présence ou non. Les absences à Tubize ? On connaît très bien leur noyau et Tubize a d’autres joueurs, qui sont importants, pour remplacer les titulaires absents. On ne s’arrête pas là-dessus. »

5. Quel joueur de l’équipe adverse vous avait le plus impressionné au match aller ?
C.M. :

« Il n’y a pas vraiment une individualité que j’ai pu sortir du lot. De plus, je m’occupe d’abord de mes joueurs. Mais quand tu es professionnel et qu’il y a un joueur de qualité en face, il faut regarder ses qualités et défauts pendant la semaine et bosser dessus pour le bouffer.»

J.C. :

« Diallo était en très bonne forme à l’aller et marquait beaucoup, mais Tubize, c’est plus qu’une équipe avec des individualités. Le succès de cette équipe, c’est son groupe et c’est une équipe qui défend très bien et est dangereuse sur les phases arrêtées. C’est très difficile de jouer contre Tubize, qui est resté toute la saison en tête. »

6. Ce soir, Eupen part clairement favori, non ?
C.M. :

« Sept matches, sept victoires avant ce match. Tout est dit. C’est une équipe qui vient ici dans la peau du favori, surtout qu’ils ont mis 19 buts lors de ces sept matches. »

J.C. :

« On est dans une bonne dynamique, mais on travaille avec beaucoup d’humilité et on ne va pas commettre l’erreur de penser qu’on est supérieur. »

7. Qu’est-ce qui va faire la différence ce vendredi soir ?
C.M. :

« Cela va se jouer sur peu de chose. Il faudra être intelligent et ne pas leur donner les armes pour les mettre en confiance. »

J.C. :

« Je pense qu’Eupen a plus de qualités individuelles et ce talent individuel peut faire la différence, même si Tubize a aussi des joueurs de talent. »

8. L’Antwerp, qui obtenu sa licence en début de semaine, sera-t-il champion ?
C.M. :

« Pour moi, Eupen sera champion. Est-ce que l’Antwerp sera notre premier supporter contre Eupen ? Sincèrement, je m’en fous (rires). »

J.C. :

« Non. En tout cas, on espère lutter jusqu’à la fin, mais toute la pression est sur l’Antwerp. Ceci dit, je ne veux pas regarder plus loin que le match de ce vendredi à Tubize. »

LEVAN SHENGELIA VEUT BIEN FINIR SA SAISON AU STADE LEBURTON

« Mon adaptation à Tubize a été difficile »

O.E.
Monté dès la première période pour remplacer Sega Keïta, blessé, Levan Shengelia n’a pas pu faire la différence face au Lierse. Pourtant, il aurait dû bénéficier d’un penalty en fin de match. Le Géorgien est prêt pour cette fin de saison et une rencontre face à Eupen qui promet d’être explosive.
« Ce sera un match difficile mais nous allons faire ce qu’il fallait pour gagner », nous confie le joueur. « Nous traversons une mauvaise période pour le moment et nous avons perdu beaucoup de points contre des petites équipes. »
Si le joueur a ouvert son compteur but à Lommel avant de marquer un second but face à Deinze, il n’est pas satisfait de son rendement actuel.
« Je n’ai pas suffisamment joué ni marqué», grimace-t-il. « Parfois, j’ai été blessé mais parfois, je n’ai juste pas été aligné. J’espère que j’aurai plus de chances de me montrer la saison prochaine et que je ferai plus d’assists et de goals. Je ne peux pas nier que mon adaptation a été difficile. Il faut dire que la D2 belge est très différente de ce que j’ai connu. Je préfère quand le jeu est plus technique. »
« PAS SUFFISANT POUR LA D1 »
L’ailier géorgien n’explique pas son manque d’efficacité devant le but. Il précise qu’en Géorgie, il se montrait beaucoup plus concret devant les buts. Sa moins bonne période, il l’impute également à la piètre qualité des terrains en Belgique. Ce qui ne facilite pas son jeu technique. Pour l’an prochain, Shengelia compte bien lutter pour monter en D1.
« Mais j’espère aussi que le club acceptera de changer sa pelouse (sourire). J’aimerais pouvoir jouer un jeu plus technique et pouvoir augmenter mes performances pour Tubize. Nous avons les joueurs pour jouer la première place. Mais si l’on veut la première place, ce n’est pas normal de perdre contre des équipes comme Coxyde. Ce n’est pas suffisant pour jouer la D1 », conclut le joueur.
Cela commencera par une belle performance ce vendredi face à une équipe d’Eupen en pleine possession de ses moyens.
EXPRESS

Pluie d’absents

LE NOYAU.

Beunardeau, Saussez, Fabre, Ulens, Ba, Di Stefano, Bocognano, Garlito, Deher, Betsch, Garcia, Liard, Laurent M., Henri, Shengelia, Lefaix, Fennouche.

SUSPENSION.

Tubize devra faire sans Mamadou Diallo. L’attaquant malien a reçu sa cinquième carte jaune au Lierse.

BLESSURES.

Grosperrin et Dijoux sont toujours out. Camargo a passé une IRM et ses croisés ne sont pas cassés mais seulement distendus. Sa saison est tout de même finie. Sega Keïta souffre du ligament latéral du genou et doit passer une échographie. Enfin, Quentin Laurent souffre d’une grosse entorse à la cheville encourue face au Lierse.

ARBITRE.

Michel Gerits arbitrera la rencontre assisté de Patrick Magis et Georges Hiligsmann.

 

Jordi Condom et son staff vers une prolongation à Eupen

O.D.
Jordi Condom et son staff arriveront en fin de contrat à l’AS Eupen au mois de juin.
Alors, de quoi l’avenir du coach espagnol, qui a remplacé son compatriote Bartolomé Marquez Lopez en tant que T1 il y a un peu plus d’un an, sera-t-il fait ? A priori, même s’il a été convenu avec la direction d’en discuter à l’issue du championnat, des premiers contacts ont été pris et ils se sont avérés positifs. On s’oriente donc clairement vers une prolongation de contrat. Christoph Henkel, le directeur général du club, déclarait d’ailleurs récemment dans nos colonnes que les entraîneurs « ont fait un très bon travail ».
« Nous sommes très contents ici et la direction a manifesté sa satisfaction, mais je ne veux pas penser à cela maintenant. On attendra la fin de saison pour parler », signale Jordi Condom, concentré sur les dernières rencontres de championnat.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER