custom-header
Adrien Saussez, monsieur penalty
Adrien Saussez, monsieur penalty

L’Union est toujours sur son petit nuage après avoir terrassé mercredi soir, au bout du suspense, le leader de la Division 1A, Genk. Au terme de cette soirée d’anthologie, un homme était particulièrement heureux : Adrien Saussez. Comme en fin de saison dernière, le portier saint-gillois a eu un arrêt déterminant sur penalty. L’an passé, celui-ci avait offert le maintien à l’Union. Cette fois, il a sauvé le quatrième tir au but, offrant par la même occasion la balle de la qualification

à Selemani qui ne s’est pas fait prier pour réaliser une astucieuse panenka, ouvrant les portes des demi-finales à l’Union. « Les tirs au but, c’est quelque chose que je visionne beaucoup », se réjouissait-il. « J’observe beaucoup les tireurs et j’analyse leur façon de botter les penaltys. Contre Genk, je suis parti trois fois du bon côté. J’en ai touché un, un autre est passé juste au-dessus de moi et j’en ai pris un. C’est un de mes points forts. J’avais d’ailleurs dit à mes coéquipiers de faire leur boulot jusqu’à la fin du temps réglementaire et que je ferais le mien lors de la séance des tirs au but. »

« Retrouver le stade Roi Baudouin »

Le conte de fées se poursuit donc pour Saussez et les siens qui affronteront Malines en aller-retour à la fin du mois de janvier pour une place en finale. « On ira au Kavé en premier », déclarait encore le gardien. « Cela pourra être un

» avantage. Mais on sait que Malines a une bonne équipe. Ce qui est certain, c’est qu’un club de D1B sera en finale, ce qui sera magnifique. Cela prouve à ceux qui en doutent encore qu’il y a du potentiel en D1B. Certains joueurs descendent d’une division et croient que ce sera plus facile alors que c’est loin d’être le cas. Quand on voit que des joueurs comme Kaya ou Berrier sont descendus ou encore qu’un club comme Malines est en D1B… Dans cette division, ce ne sont que des beaux matches. C’est intense et compétitif. Maintenant, on est aux portes de la finale. Si on est arrivé jusque-là, autant aller au bout. Il ne faudra pas motiver les joueurs pour cela. Chacun sait ce qu’il aura à faire. Ce serait en tout cas magnifique qu’on arrive en finale et qu’on retourne au stade Roi Baudouin. Ce serait une apothéose et on va se préparer au mieux.

Mais avant cela, l’Union aura des échéances importantes dont celle de dimanche à Roulers .

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER