custom-header
Renversants !
Renversants !

Pour la première fois depuis le début des playoffs 2, Luka Elsner a dû se creuser les méninges au moment de coucher onze noms sur son tableau d’avant match. Déjà privé de Vega et Iriondo depuis plusieurs semaines, il a également dû composer avec la blessure de Kis en semaine. Face à cette pénurie de défenseurs latéraux, l’entraîneur de l’Union décidait de remplacer Hamzaoui sur le flanc gauche alors qu’à droite, c’est Mehlem, plus habitué au poste de récupérateur, qui était chargé de couvrir l’aile. Par un jeu de dominos, Traore récupérait la place en milieu de terrain alors que Gerard revenait dans le onze de base, au même titre que Fixelles.

Dans une première période qui se résumera surtout à une succession de pertes de balle de part et d’autre, De Belder aurait dû ouvrir la marque au quart d’heure lorsqu’il profitait

de la passe trop laxiste de Traore pour se retrouver seul devant Kristiansen. Perdichizzi sauvait ensuite les meubles d’un tackle salvateur alors que Tormin était seul dans le rectangle.

Battus pour la première dans ces playoffs 2 la semaine dernière à Waasland-Beveren, trahis par leur défense, les Saint-Gillois avaient à cœur de rectifier le tir en livrant une seconde période de qualité. Malheureusement, cela commençait mal puisque sur un corner concédé au retour des vestiaires, Meh-lem déviait la balle au premier poteau, sur la tête de Taravel, oublié au second.

Son équipe menée au score, Elsner changeait de dispositif, passait à trois derrière et faisait monter au jeu les flèches Tabekou et Tau. En vain, Taravel doublait la mise à dix minutes du terme d’un superbe coup franc.

On pensait les Saint-Gillois condamnés à une seconde défaite de rang. Il n’en fut rien. Stamenkovic relançait le suspense en réduisant la marque sur corner. Et puis dans une fin de match folle, animée par Tau, l’Union allait renverser

les Brugeois. Tau trouvait la tête de Niakaté pour l’égalisation et puis dans l’ultime minute des arrêts de jeu, sur un contre parfaitement exécuté, Niakaté servait Tau qui se faufilait dans la défense et offrait la victoire à l’Union.

“Trop de déchets techniques”

Si Les Saint-Gillois se sont offert une belle remontada dans les dix dernières minutes, difficile pour tous les joueurs de verser dans l’euphorie. Au moment de quitter les vestiaires pour rejoindre le car, Faïz Selemani se montrait très lucide. “Nous nous en sortons grâce au fameux quart d’heure de l’Union, qui nous a permis de renverser le score. Cela faisait longtemps que nous ne l’avions pas vu mais cela ne me fait pas oublier les 80 premières minutes de ce match. Comme d’habitude, il a fallu attendre d’être menés au score pour commencer à réagir”, regrette Faïz Selemani. Le joueur allait même plus loin dans la critique.

“Nous avons commis beaucoup trop d’erreurs techniques et individuelles, raté des passes simples. C’est tout ce que nous ne voulions pas et au final, c’est ce que nous avons fait. Il va falloir se remettre au travail au plus vite pour progresser à ce niveau-là car sans ça, nous ne pourrons pas rivaliser avec Courtrai dans la course à la première place.”

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER