custom-header
Grégoire Neels : “Je suis toujours prêt”
Grégoire Neels : “Je suis toujours prêt”

Il ne joue pas souvent, mais quand Marc Grosjean fait appel à lui, il répond toujours présent. “Grégoire (Neels) a beaucoup de détracteurs, mais il a encore prouvé contre le Beerschot que son apport est précieux et qu’on peut toujours compter sur lui”, commentait son coach à son égard.

Dans le couloir qui menait aux vestiaires, Grégoire Neels a été happé par la meute de journalistes venue à sa rencontre. À l’image de ses coéquipiers, le défenseur unionisteirradiait de bonheur. “C’est un réel soulagement car on attendait depuis trop longtemps cette victoire. On n’avait

d’ailleurs pas encore gagné en 2018 ! Mais elle est là et on va la savourer, en espérant qu’elle constituera aussi un déclic car quand on voit le match qu’on produit contre le Beerschot et que l’on sait que l’on se battra pour le maintien, on ne peut qu’être déçu de la tournure de la saison.”

Néanmoins, remporter une victoire contre les Anversois, cela a de quoi mettre du baume au cœur. “C’est une réelle performance qu’on a accomplie là car c’est une très belle équipe contre laquelle on était encore bredouille jusque-là. Et au-delà de la victoire, il faut souligner l’esprit d’équipe qui a animé tous les joueurs ce dimanche. Il faut reconnaître que ces derniers temps, on avait tendance à baisser les bras quand on était mené. Nous voulions absolument éviter ce scénario.”

Néanmoins, plus on se rapprochait du terme de la rencontre, plus on sentait la

pression monter. “Effectivement, on ne peut s’empêcher de penser à ces nombreuses fois où nous avons perdu un avantage dans les derniers instants. Surtout que l’on avait les possibilités pour tuer ce match. Personnellement, j e savais que cela ne se vérifierait pas cette fois” (sourire).

Grégoire Neels, c’est la décontraction avec un D majuscule. Il n’avait plus joué un match complet depuis le 5… novembre, mais cela ne s’est pas vu. “Je savais depuis lundi que je jouerais. Il n’y a absolument aucun souci avec ma situation dans la mesure où tout est clair depuis le début de la saison avec le coach. Mon rôle, c’est de répondre présent quand on a besoin de moi. C’était le cas vu les nombreuses suspensions. Je pense m’en être bien sorti. J’avais déjà joué avec Thibaut (Peyre) dans l’axe contre le Beerschot précisément. C’est un gars avec un tempérament de feu aussi, et je savais que cela se passerait bien avec lui. En plus, j’ai pu sauver un ballon sur la ligne, c’est ma spécialité, ça”

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER